Deux plantes rares à la loupe !

22 Juillet 2016

Pour la deuxième année consécutive, le Conservatoire étudie de près les stations d’OEillet superbe, plante protégée au niveau national et de la Laîche paradoxale, protégée au niveau régional. Ces deux espèces restent rares en Champagne-
Ardenne voire en France mais semblent bien se maintenir sur la réserve. Ces suivis scientifiques sont réalisés afin de mieux comprendre l'évolution des populations.

La Laîche paradoxale fait partie de la végétation associée aux milieux tourbeux alcalin.
L'Oeillet superbe se trouvent uniquement dans les prairies fraîches ou humides des marais de Saint-Gond.

Pour rappel : il est interdit de cueillir la végétation dans la réserve même les espèces les plus communes.

A lire également

  • Un rôle pédagogique

    Le 30/07/2018

    Durant le mois de mai, la Réserve Naturelle Régionale du Marais de Reuves a joué son rôle pédagogique auprès de nombreux élèves.

    Les lycéens dans la Réserve

    Depuis plusieurs années, les professeurs SVT du lycée de Sézanne emmènent les secondes sur la réserve pour réaliser un TP, dont le thème est le sol et les énergies. Le travail consistait à connaitre les paramètres qui ont permis  la formation d’un marais, le type de sol de la réserve et son utilisation. Les lycéens avaient aussi pour exercice d’identifier la flore et la faune du marais et des sécherons.

  • La réserve a soufflé ses 10 bougies

    Le 30/07/2018

    Le 25 mai, une trentaine d’habitants et d’acteurs locaux se sont déplacés pour fêter les 10 ans de la Réserve Naturelle Régionale du Marais de Reuves. Après les discours de Mme DUPONT, maire de Reuves, de M. VALENTIN, représentant du Conseil régional et de M. PINON-GUERIN, directeur du Conservatoire,  les visiteurs ont pu découvrir l’exposition photographique de Pascal BOURGUIGNON lors d’une visite guidée animée par l’équipe de salariés.

    Un verre de l’amitié, préparé par les bénévoles de l’association, a été proposé aux participants à la fin de cette visite.